X FERMER

NAVIGATION

PONTMAIN À LA UNE
INFORMATIONS UTILES ET IMPORTANTES ENQUETE PUBLIQUE INFORMATION UTILE INFORMATION CARTE GRISE DAB en sursis sur la commune
DÉCOUVRIR PONTMAIN
Office de Tourisme VISITER PONTMAIN
VIVRE À PONTMAIN
Vie culturelle Enfance et Jeunesse Transport PLU Vie associative Vie sociale
TRAVAILLER À PONTMAIN
Vie économique de nombreux services
LA VIE MUNICIPALE
Le personnel communal Le conseil municipal Les démarches administratives Réhabilitation toilettes publique Tarifs communaux
HISTOIRE DE PONTMAIN
HISTOIRE DE PONTMAIN CREATION DE PONTMAIN CHEMIN FER ANCIEN MAIRE DE PONTMAIN PÔLE ENFANCE RÉHABILITATION DU 2 RUE DE BRETAGNE RÉHABILITATION DU CIMETIÈRE RÉHABILITATION DU 9 RUE DE BRETAGNE PANNEAAUX DE SIGNALISATIONS TOILETTE PUBLIQUE
CONTACT LETTRE D'INFORMATION

02 43 05 06 45

CONTACT LETTRE D'INFORMATION
Français

ANCIEN MAIRE DE PONTMAIN

Mme Marie-Antoinnette GUESDON

Maire depuis 2001

MARCEL RENAULT

Marcel Renault, ancien maire de Pontmain de 1995 à 2001. Marie-Antoinette Guesdon, qui lui a succédé à la tête de la commune. Car en 2001, Marcel Renault avait passé la main après trente ans passés au service de la commune, d'abord comme conseiller municipal de 1971 à 1989, puis en tant qu'adjoint de 1989 à 2005, avant d'en devenir le premier magistrat. Un engagement qui lui aura valu de recevoir la médaille d'honneur régionale, départementale et communale en 2003.

Parmi les réalisations marquantes de Marcel Renault, en tant que maire, Marie-Antoinette Guesdon se souvient « de la rénovation de la salle des loisirs, qui a été inaugurée en 2000. C'était l'un de ses projets forts, avec la construction de logements locatifs par le bailleur Mayenne habitat. » Durant son mandat, il a aussi été l'artisan de l'intégration de la commune au sein de la communauté de communes du Bocage mayennais.

« Il a aussi oeuvré à l'embellissement de la commune », se souvient Daniel Bagot, aujourd'hui premier adjoint au maire et qui faisait partie de l'équipe municipale de Marcel Renault, de 1995 à 2001. « C'était quelqu'un qui avait une rigueur, qui voulait bien faire les choses, reprend l'élu. Il était perfectionniste. Il était aussi attentif aux autres et ne voulait jamais froisser personne. Et c'était un besogneux discret. » En dehors de son engagement politique, Marcel Renault avait été responsable du négoce à la coopérative agricole des Trois Province de Pontmain, devenue depuis Point Vert Agrial.

MARCEL BADICHE

MARCEL BADICHE MAIRE DE PONTMAIN DE 1983 à  JUIN 1995

Marcel Badiche, fondateur de la coopérative des Trois Provinces, qui a collecté le lait de milliers de producteurs en Mayenne, Ille-et-Villaine et Manche, et de la Sérap, est décédé, mercredi 5 août 2020.

Marcel Badiche est né le 8 octobre 1925 à Pontmain, dans le Nord-Mayenne, à la ferme de la Crémaillère. À la sortie de la guerre, il la quitte pour devenir économe au collège des Carmes à Avon près de Fontainebleau puis part étudier les techniques laitières  à l’école de fromagerie de la Roche-sur-Foron, dans les Alpes .

 Marcel Badiche devient un de ces pionniers du lait et de sa transformation (comme Emile Bridel ou Michel Besnier), au début des Trente Glorieuses et de la Révolution agricole initiée », estime Eric Chopin, journaliste retraité de Ouest-France, qui a eu l’occasion de l’interviewer longuement et de travailler sur le sujet.

Un  grand entrepreneur 

En 1953, il fonde la coopérative des Trois Provinces, avec les agriculteurs de la région de Fougères, du Nord-Mayenne et du sud de la Manche, pour commercialiser beurre et œufs en région parisienne, au départ de Meudon.  Il était seul, avec une camionnette et des bidons de lait , se souvient son frère, André Badiche.

 Grand entrepreneur , cultivant  des idées qui sortent de l’ordinaire , il invente, également, avec d’autres, en 1963, le système de collecte du lait en vrac à la ferme et fonde la Sérap, toujours à Pontmain, pour produire les premiers refroidisseurs à lait. Une révolution.

Et pourtant,  s’il passait ses soirées à animer des réunions, pour que les petits éleveurs s’initient à devenir maîtres de la transformation du lait qu’ils produisent, il ne se voulait pas révolutionnaire, poursuit André Badiche.Inspiré par le christianisme social, il voulait alléger le travail des agricultrices, faire des économies d’énergie. 

 La collecte du lait dans les fermes se faisait avec des bidons, deux fois par jour, après la traite, matin et soir, raconte Éric Boittin, qui préside aujourd’hui l’entreprise, installée pleinement à Gorron, en Mayenne, depuis 1974.Pour la qualité du lait, il a voulu équiper les 2 500 fermes où la coopérative de Pontmain collectait le lait. Il a demandé un devis à un fabriquant français, il l’a jugé trop cher. Il a recruté une équipe pour concevoir un appareil de 200 litres. Il a organisé la filière laitière. 

Sans ce  visionnaire , le leader mondial des refroidisseurs de lait, qui emploie 500 personnes,  n’existerait pas , assure le dirigeant.

 Toujours prêt à tenter de nouvelles choses  , Marcel Badiche contribue également au démarrage de la Sibb et de la Sobrec, à Pontmain, dans les années 1970-80. Il s’investit dans le machinisme agricole avec la Comadi, à Château-Gontier.

 À Pontmain, il y a eu l’Apparition et Marcel Badiche 

Il s’engage pour le développement de sa commune natale. Il succède à son père et est élu maire en 1965. Il le sera jusqu’en 1977, puis à nouveau, de 1983 à 1995. Parmi les projets marquants : la nouvelle mairie, l’usine d’incinération ménagère, la salle des sports…

 À Pontmain, il y a eu l’Apparition et Marcel Badiche , résume, d’un sourire ému, Marie-Antoinette Guesdon, l’actuelle maire. Un  grand homme , qui a contribué « à la création d’emplois, de logements, d’infrastructures, à l’accroissement de la population » .

 

Mr FRITEAU

ÉLU EN 1892

Mr MORIN du TERTRE

MAIRE  DE 1888 à 1892

Vital Arsène FRITEAU

MAIRE DE 1876 à 1888

Accessibilité | Mentions légales | Crédits | Agence communication Laval | Plan du site